• logo3.png
  • LogoOfficiel_MaitreData.png
  • slide2.jpg
  • slide3.jpg
  • slide5.jpg
Les articles

généré par :

MaitreData

En savoir plus !

1971 : De la loi n°71-1130 à Louis POUZIN

 internet
 

A l’heure où nul n’est supposé ignorer la loi et que le numérique permet un accès direct à l’identification des problématiques juridiques, le tout de manière fiable et immédiate, il devient plus que jamais essentiel de moderniser les règles d'organisation et d'administration des professions juridiques. 

En 1971, année importante dans l'univers juridique instaurant l'une des lois fondatrices de la profession d'avocat par exemple, internet n’était encore qu’un concept abstrait et tout restait à construire.

Le réseau ARPANET à l’origine d’Internet tel qu’on le connait, ne connectait en 1969 seulement que deux universités entres-elles.

En 1981, le « réseau » tel qu’il existait à l’époque ne comptait de connexions qu’entres quelques universités américaines. (Université d’Utah, Université de Californie à Los Angeles, Université de Santa Barbara, le Stanford Research Institute …)

Il n’existait d’ailleurs quasiment aucune collaboration internationale sur ce projet.

Enfin, la même année que la loi n°71-1130 du 31 décembre 1971, on relèvera qu’en France, Louis POUZIN est chargé de bâtir en France le premier réseau qui participera à la création du protocole TCIP/IP.

Il faudra attendre 1979 pour pouvoir envoyer le premier courrier électronique pour les tous premiers utilisateurs d’ordinateurs personnels…

 

D’importants progrès technologiques voient le jour depuis ce temps, la structure poste à poste « P2P » a considérablement ébranlé la propriété intellectuelle, au même titre que les applications financières ont changé les pratiques dans le monde de la finance : bourse virtuelle, crise des dotcom…

Le temps passant, la technologie qui était révolutionnaire en 1971 devient accessible au plus grand nombre.

Appliquée aux professionnels du droit, on peut relever deux tournants majeurs qui ont et vont impacter le droit tel qu’il est pratiqué aujourd’hui.

Le premier tournant a été intégré par tous et ce, depuis plusieurs années maintenant de manière assez discrète. Pour autant, il s’agit à n’en pas douter d’une véritable révolution.

Sans aucun doute, davantage dans l’univers juridique qu’ailleurs.

Cette « petite » révolution consiste à accéder à du contenu juridique sur Internet sans intermédiaire mais surtout à la possibilité d’insérer facilement du contenu sur Internet.

Il n’a jamais été aussi facile de générer du contenu en ligne qu’aujourd’hui. Il est possible de générer des sites Internet de manière immédiate, les « content management systems » qui ont pour vocation de faciliter l’agrégation de contenu deviennent simples d’utilisation et entièrement gratuits. Créer un site Internet statique ou vitrine est à la portée de tous. 

En conséquent, le droit qui était réservé aux « sachants » est devenu plus accessible aux justiciables du simple fait de ce nouveau vecteur d’information. Les décisions de justice et articles de loi deviennent directement accessibles à ceux qui sont curieux et ont besoin de faire valoir leurs droits. Le droit ne sera évidemment pas le seul secteur d’activité impacté par ce changement mais les conséquences pour ce secteur vont être les prémices d’une mutation redoutable.

Le deuxième tournant, n’est finalement que la continuité du premier, il s’agit de la maîtrise des interactions des Internautes ainsi que la maîtrise de procédés informatiques en ligne.

« L’organisation » intelligente de l’information juridique mélangée avec l’interaction des justiciables va permettre la création de véritables raisonnements juridiques automatiques.

 Ainsi, au même titre qu’il n’est aujourd’hui plus nécessaire de maîtriser HTML et CSS pour réaliser un site Internet classique, il est fort à parier qu’il ne sera bientôt plus nécessaire pour les avocats de maîtriser PHP et JAVASCRIPT pour intégrer de manière définitive leurs raisonnements pour faciliter leur accessibilité au plus grand nombre.

En attendant une telle démocratisation, nous ne pouvons que souhaiter une augmentation des partenariats mélangeant informatique et juridique démocratisant ainsi l’accès au droit.

Vous voulez en savoir plus !

Les liens utiles

Une série de liens, utiles pour suivre les évolutions dans le secteur juridique.

Consulter les liens

 ,

Tél: 01 49 06 91 09

contact@tyr-legal.com

 © Tyr-Legal.fr 2015. Tous droits réservés.